Investissement locatif : quelle assurance ?

investissement locatif assurance emprunteur

 

Les organismes de prêt exigent une assurance de prêt immobilier, et ils vous la proposent, cela prend en compte l’investissement locatif.

Choisir son assurance pour un investissement locatif

Lors d’un emprunt, les banques vous demandent de choisir entre un contrat de groupe ou un contrat individuel.

- Les contrats de groupes : ce sont des assurances de crédit immobilier qui peuvent être souscris par l’organisme de crédit pour les emprunteurs qui les choisissent dans le cadre d'un investissement locatif. Le prix d’un contrat de groupe se créer en calculant la moyenne des risques de tous les assurés. Si vos risques sont minimes il est alors plus intéressant pour vous de souscrire à un contrat individuel ou en mettant en place une délégation d’assurance emprunteur.

- Les contrats individuels : ce sont des assurances proposées par d’autres compagnies d’assurance externes. Elles peuvent diminuer le coût d’une assurance emprunteur pour un investissement locatif en fonction de votre profil.

Les garanties d’assurance emprunteur pour un investissement locatif

Si les loyers d’un investissement locatif peuvent rembourser l’emprunt, alors les banques exigeront moins de garanties pour ce type d’emprunt, la situation sera jugée moins problématique pour rembourser le prêt, avec la loi Alur du 20 février 2014, vous êtes dans l’obligation de vous assurer au minimum sur les risques de responsabilité Civile. Dans tous les cas, cette assurance vous permettra d’avoir un logement assuré même lorsque votre logement est vacant et donc non couvert pas l’assurance souscrite par votre locataire, ou dans le cas où votre locataire souscrit à une assurance au minimum, la vôtre viendra compléter celle-ci. Les garanties courantes sont les garanties PTIA (Décès et de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie). Les garanties ITT, IPT, et IPP peuvent être rajouter, ainsi que l’assurance Perte d’Emploi.

Les conseils de J’emprunte J’assure

Dès que votre bien est sur le marché de la location, J'emprunte J'assure vous conseille de prendre une assurance Propriétaire Non Occupant (PNO) pour votre investissement locatif. Contrairement à l’assurance locataire, elle n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée. L’assurance PNO propose une couverture équivalente à une multirisque habitation (MRH). Cette assurance protège les propriétaires d’un logement inoccupé en cas de sinistre pendant la période de vacance, pendant la transition entre deux locataires et dans le cas où le locataire n’est pas responsable du sinistre (en cas de vice de construction).

Copropriétaires Non Occupant : attention ! Depuis la Loi ALUR du 20 février 2014 l’assurance PNO est désormais obligatoire pour vous.

Vous avez désormais l’obligation de vous assurer pour les risques de responsabilité Civile dont les copropriétaires non occupant doivent répondre vis-à-vis notamment de tiers ou de leurs locataires. Ainsi, à l'issue d'un investissement locatif, si vous êtes vous-même propriétaire d’appartement(s) que vous donnez en location, il est désormais obligatoire de souscrire un contrat PNO (Propriétaire Non Occupant) garantissant obligatoirement et a minima la garantie Responsabilité Civile pour les copropriétaires non occupants.

Si vous souhaitez être protégé contre le risque de loyers impayés, J'emprunte J'assure vous propose la Garantie Loyers Impayés (GLI). Cette garantie vous protège en cas de défaut de paiement de votre locataire. La GLI (Garantie Loyers Impayés) vous rembourse les loyers et les charges impayés, les dégradations éventuelles et peut prendre en charge la procédure et les frais de procédures judiciaires.

Dans le cadre d’un investissement locatif, l’ensemble des primes liées à des contrats d’assurance propriétaire non occupant, assurance emprunteur, assurance garantie loyers impayés, sont  déductibles des revenus fonciers.