Assurance de prêt immobilier et sport à risques

Assurance prêt immobilier sport risques

Lorsque vous entamez des démarches de financement et que vous contactez des banques ou des courtiers en prêt immobilier, vous aurez à remplir un questionnaire de santé. Ce dernier est nécessaire pour assurer votre prêt, c’est à dire votre capacité à rembourser votre crédit en cas d’aléas ou accident de la vie (décès, invalidité, perte d’emploi etc...).

Les conditions de ces assurances sont strictes et sont autant de critères qui peuvent vous orienter dans le choix d’une assurance déléguée plutôt que celle de la banque qui vous accorde le prêt. Voyons un peu plus précisément le cas des sports à risque. Comme votre pratique peut-elle impacter votre assurance prêt immobilier ? Quelles sont les solutions ?

Le questionnaire de santé de l’assurance prêt

Ce questionnaire de santé sert à évaluer votre profil de risque et ainsi calculer le taux d’assurance qui vous sera proposé et son coût in fine. Tout un chacun est d’abord considéré comme un profil de risque “standard”, puis en fonction de vos réponses, vous devenez alors un profil de risque “aggravé” de sports et de loisirs. Parmi les sports visés, il y a notamment : le saut en parachute, la spéléologie, l’équitation ou encore l’aviation.

Vous n’êtes pas exclu de l’accession à un crédit immobilier si vous pratiquez ces sports, il existe forcément une solution. Mais sachez que si vous ne déclarez pas votre pratique, vous risquez de pas bénéficier de votre assurance en cas d’accident. Il faut donc dans tous les cas indiquer le sport, préciser la fréquence et le suivi dont vous bénéficiez : rendez-vous tous les six mois chez un cardiologue par exemple pour la course à pied. Chaque activité sportive à risque a son propre formulaire médical et les informations demandées sont très précises.

Les opportunités avec les assurances déléguées

Si vous êtes considérés comme sportif à risque, plusieurs cas de figure se présenteront à vous et il sera peut-être nécessaire passer par une délégation d'assurance :

  • Le refus d’assurer : c’est le cas le plus pessimiste lorsque l’assureur refuse formellement de vous couvrir.
  • Les exclusions de garanties : c’est à dire que s’il vous arrive un accident pendant la pratique de votre sport (lui même indiqué dans les exclusions), vous ne serez pas couvert.
  • Les surprimes (si le risque est trop dangereux) : l’assureur choisit de couvrir le risque engendré par votre activité mais en ajoutant des coûts importants à votre contrat et parfois une franchise.

La “garantie des accidents de la vie” souscrite en dehors de l’assurance du prêt peut-être une bonne alternative pour arriver à s’assurer. Cela peut rassurer l’organisme qui vous couvrira et augmenter vos chances mais il n'est pas tenu d'accepter.

Si vous avez commencé votre activité après avoir contracté le prêt, vous pouvez demander à votre assureur d’effectuer un rachat de garanties. Cela aura pour impact de majorer votre prime d’assurance. Si votre assureur refuse, décidez alors de changer et faites jouer la concurrence.

Je souscris à un prêt immobilier et pratique un sport à risque, que faire ?

Vous devez tout d’abord absolument le mentionner. Cela est autant une sécurité pour vous que pour l’assurance et la banque. Ne pas signaler une pratique à risque peut avoir de lourdes conséquences. Vous ne serez pas couvert en cas d’invalidité, et en cas de décès causé, aucune indemnité ne sera versée et les proches devront assumer l’intégralité des mensualités.

Sachez également que l’assurance peut tout simplement résilier le contrat pour fausse déclaration, la banque peut alors légalement exiger le remboursement des sommes dues.

Quels sont les sports à risque ?

Afin de considérer le niveau de risque au sein d’un sport, les assurances s’appuient sur un certain nombre de statistiques, dont la fréquence d’accidents liés à la pratique de l’activité, leur gravité ainsi que le nombre d’invalidités et de décès directement imputables à celle-ci.

Sont généralement considérés comme sports à risques :

Vous ne retrouvez pas votre activité dans cette liste ? Contactez un de nos conseillers au 01 85 34 19 61 pour plus d’informations.

Les exclusions liées aux sports à risques

Au moment de choisir votre assurance de crédit immobilier, vous devez vérifier si votre pratique sportive fait ou non partie des exclusions. Deux situations sont alors envisageables :

  • Votre assurance accepte d’assurer votre pratique sportive moyennant une surprime via un rachat d’exclusion, à quoi peuvent s’ajouter l’ajout de franchises et/ou un délai de carence spécifique.
  • Votre assurance considère votre sport trop risqué et refuse de l’assurer. Vous n’êtes alors pas couvert en cas d’invalidité ou de décès.

Trouver la meilleure assurance de prêt pour son sport à risque

Trouver une assurance de prêt dans le cadre de la pratique d’un sport à risque peut donc s’avérer complexe et onéreux. Mais il existe des solutions. Le mieux étant d’être accompagné par un courtier en assurance qui saura vous conseiller le meilleur produit en fonction de vos besoins et défendre vos intérêts auprès de l’assureur.

Il est important de bien comparer les offres du marché afin de trouver celle correspondant le mieux à votre profil. Le comparateur d'assurance de prêt gratuit J’emprunte J’assure vous permet de comparer de nombreuses assurances de prêt immobilier afin de vous proposer la plus adaptée à votre situation.