L’assurance Décès Invalidité - DIT

L'assurance Décès Invalidité - DIT

 

Vous êtes demandeur d’un crédit immobilier ? Vous avez alors sûrement entendu le terme d’assurance ADI ou encore d’assurance DIT au cours de vos moults entretiens avec votre établissement bancaire. Si c’est le cas, sachez que vous êtes au bon endroit ! Nous allons vous aider à décrypter le langage bancaire qui peut se révéler être compliqué lorsque l’on ne fait pas partie de cet univers…

Qu’est-ce que l’assurance ADI ou l’assurance DIT ?

Sachez tout simplement que l’assurance ADI signifie « Assurance Décès Invalidité ». En d’autres termes, c’est l’assurance emprunteur exigée par toutes les banques dans le but de récupérer le remboursement du capital restant de la dette en cas de décès ou d’invalidité permanente de l’emprunteur. Elle vise à prémunir les établissements prêteurs mais également l’entourage de l’emprunteur face une éventuelle situation d’invalidité suite à un accident de travail ou un risque aggravé de santé le privant de l’exercice de son activité.

Zoom sur l’assurance ADI : Qu’est-il primordial pour vous de savoir à son sujet ? Quel est son champ d’application ? À quel âge est-il pertinent d’y recourir ?

Nous allons vous détailler tous nos conseils et faire de vous des experts de l’assurance DIT.

 

Sommaire

  1. Ce que vous devez savoir sur l'assurance ADI : Assurance Décès Invalidité
  2. Assurance ADI/DIT et questionnaire de santé
  3. Comment s'assurer lorsque l'on emprunte à plusieurs ?
  4. Quel est le périmètre d’application de cette assurance DIT ?

 

Ce que vous devez savoir sur l’assurance ADI et son caractère indispensable

L’assurance Décès Invalidité, également appelée assurance emprunteur, assurance de prêt ou encore assurance DIT (Décès, Incapacité de Travail pour l’acronyme exact !) constitue l’une des clés indispensables dans le processus d’obtention de votre prêt immobilier. C’est la seule assurance que les banques pourront vous exiger à contracter pour préserver le remboursement du prêt octroyé.

En effet, cette assurance décès invalidité joue le rôle de gage de sécurité en comprenant le remboursement du capital restant dû à l’organisme prêteur en cas de décès ou d’invalidité venant de l’emprunteur. Souscrire à cette assurance DIT vous permettra de préserver conjointement les intérêts des deux parties. Elle aura le rôle de relais en supportant la charge du capital restant, ce qui lui prodiguera la mission de pouvoir préserver le pouvoir d’achat du ménage.

Assurance ADI/DIT et questionnaire de santé

Soyez au courant que lors de votre adhésion à cette assurance décès invalidité, vous serez soumis à un questionnaire de santé qu’il vous faudra compléter avec soin pour rendre votre profil le plus fidèle possible. En fonction de votre âge et de vos antécédents médicaux, le montant de vos cotisations sera plus ou moins élevé. Selon votre profil emprunteur, vous pourrez également être soumis à un examen médical, mais pas de panique, il sera bien évidemment remboursé par l’assurance.

Mais n’essayez pas d’embellir ou de mentir sur vos réponses pour obtenir un tarif moindre car en cas de fautes ou d’omission de certaines informations clés, votre demande d’assurance pourrait être rejetée et vous pourrez faire face à de sacrées retombées ! Tâchez donc de fournir des réponses claires et les plus proches de la réalité.

Il existe ce que l’on appelle les conventions AERAS qui permettent l’accès à l’assurance DIT pour les emprunteurs connaissant de hauts risques aggravés de santé. Elle peut vous servir de recours dans le cas où vous rencontriez des difficultés pour vous assurer.

Faites appel à nos experts courtiers en assurance peut également vous être utile. En effet, nos compagnies d’assurance ADI partenaires peuvent répondre à vos besoins et prendre en considération votre statut de personne à risques. Accompagné par nos conseillers, vous pourrez bénéficier de produits pour lesquels ni surprime et / ou exclusions ne seront appliquées et de ce fait jouir de tarifs très attractifs.

Visualiser dès maintenant le montant de vos futures cotisations avec le comparateur J’emprunte J’assure !

JE SIMULE MON ASSURANCE DE PRÊT IMMOBILIER AVEC LE COMPARATEUR

Comment s’assurer lorsque l’on emprunte à plusieurs ?

Noter que d’ordre général, les cotisations de l’assurance sont calculées sur la base du capital initial et bénéficient d’un tarif constant durant toute la durée du prêt. En termes de coût, elle représente 0,20% à 0,50% du prix total directement inclus dans le remboursement mensuel.

Lorsque vous contractez une assurance de prêt, sachez qu’il n’y a pas d’autres choix qu’elle couvre le montant du prêt à 100%. Le calcul est donc vite fait lorsque vous empruntez seul, il vous suffit en effet de supporter les 100% de la somme. Mais il est très courant de contracter à plusieurs, souvent à deux, lors de l’acquisition de sa résidence principale par exemple, alors comment se passe la répartition des cotisations ?

Généralement, la poire est coupée en deux parts égales entre chacun des emprunteurs, soit 50%. Cependant il est possible pour vous de faire varier cette part en fonction de vos choix personnels. Autrement dit, vous avez le droit de choisir avec votre banquier la part que vous prendrez en charge avec l’assureur s’il arrive malheur à l’autre emprunteur. On parle alors de quotité d’assurance de prêt.

Vous pouvez également opter pour un rapport à 60%/40% ou 70%/30% du moment que le montant additionnel des deux permet de couvrir l’ensemble du crédit. Ne prenez pas cette décision à la légère puisque certaines conséquences en découlent.

Sachez par exemple que si vous avez décidé d’opter pour une indemnisation à hauteur de 30% pour l’assuré 1 et 70% pour l’assuré 2 et qu’il arrive un malheur à cet assuré 1, l’emprunteur 2 devra s’acquitter des 70% restants de la dette.

Vous avez malgré tout, la possibilité de réduire ces coûts !

Ce que les banques ne vous disent pas, c’est qu’en choisissant cette base de tarification dans leur contrat d’assurance groupe vous payez plus cher qu’un tarif calculé sur la base du capital restant dû au jour du sinistre. En effet, les banques vous proposent des contrats mutualisés bénéficiant d’un taux de cotisation fixe et ne prenant pas en compte les différences de profil que peuvent avoir leurs clients. 

Optez pour une délégation d’assurance peut vous permettre de jouir d’un contrat personnalisé en bénéficiant des meilleurs taux. En effet, grâce au développement des lois notamment Hamon et Bourquin concernant les assurances ADI, résilier son assurance DIT reste la meilleure option pour s’assurer à un tarif plus avantageux que ceux des établissements bancaires.

Profitez gratuitement de notre comparateur d’assurance ADI pour visualiser vos futures économies !

JE SIMULE MON ASSURANCE DE PRÊT IMMOBILIER AVEC LE COMPARATEUR

Quel est le périmètre d’application de cette assurance DIT ?

Noter que certains évènements ou certaines pratiques de la vie ne permettent pas de bénéficier de l’assurance décès invalidité. En effet les contrats d’assurance de prêt contiennent des exclusions qui doivent être indiquées dans le contrat. Ces exclusions peuvent cependant être rachetées moyennant une surprime lors de votre adhésion.

Vous devrez aussi attendre la mise en place d’un délai de carence allant de 3 mois à un an durant lequel vous ne serez pas indemnisé en cas de sinistre malgré le paiement des cotisations d’assurance.

Vous aurez aussi entre 3 et 9 mois après la signature de votre contrat d’assurance pour vérifier ses modalités, c’est ce que l’on appelle la franchise.

Sachez qu’il existe une limite d’âge après laquelle il est plus compliqué d’accéder à l’assurance décès invalidité à un tarif attractif. En effet, aux alentours des 65 ans, il devient compliqué de pouvoir profiter de l’ensemble des garanties sans entraîner de surprime supplémentaire. Cela reste à vérifier dans les conditions générales de votre offre de contrat.